PARLER AUX ARBRES. Et à qui d’autre s’adresser quand plus personne ne vous écoute ?

LA RUE. Votre livre « Parce que les arbres marchent » évoque une symbolique forte, l’idée de se tenir debout, de se mettre en mouvement, communiquer avec les plantes, vous adresser aux arbres. Une idée dans l’air du temps. Ainsi vous parlez la langue des arbres ?  Thézame Barrême.  Parler aux arbres. Et à qui d’autre s’adresser […]